CICATRICES
Prendre soin de soi avec les huiles essentielles

​Blanches, rouges, gonflées, chéloïdes ou hypertrophiques, vos cicatrices sont un peu comme votre marque de fabrique. Elles en disent long sur votre vécu et certaines peuvent rappeler de mauvais souvenirs… Si vous souhaitez les faire disparaître, il faut faire attention à utiliser des produits doux et naturels. Comment atténuer voire effacer les cicatrices avec les huiles essentielles ? Retrouvez nos conseils pour vous aider à faire disparaître naturellement ces marques disgracieuses.

Pourquoi j’ai des cicatrices ?
Avant tout chose, il est important de comprendre pourquoi se forment les cicatrices. La peau est formée de 3 couches qui constituent une véritable barrière aux agressions extérieures. Les cellules de la peau se renouvellent tous les 28 jours. Lorsque seul l’épiderme est touché (couche extérieure), cela n’engendre généralement pas de processus de cicatrisation étant donné le renouvellement continu. En revanche, lorsque la blessure est plus profonde, d’autres structures du corps sont touchées (vaisseaux sanguins, nerfs…), ce qui engendre une réponse défensive de notre corps : le renouvellement cellulaire ne suffit plus et on observe une prolifération “anormale” des cellules qui donne naissance à cette fameuse cicatrice.
Quelles huiles végétales pour prévenir et atténuer les cicatrices ?
Pour protéger la peau de la déshydratation, limiter les sensations de tiraillements et supprimer les démangeaisons en partie responsables de l’apparition des cicatrices, les huiles végétales sont d’excellentes sources nutritives pour apporter les éléments nécessaires à la régénération de la peau. Privilégiez des huiles végétales de texture riche telles que celles de Rose musquée, d’Avocat ou encore de Germes de blé ou des beurres comme celui de Karité ou d’Amande, sources d’antioxydants, pour assouplir la peau, lui redonner de son élasticité et éviter qu’elle ne craquelle et entraîne l’apparition de cicatrices. Ces huiles et beurres sont aussi d’une grande aide pour détendre la peau et accompagner le processus naturel de cicatrisation.
Comment faire partir les cicatrices d’acné ?
Se toucher le visage, gratter et percer ses boutons entraîne une inflammation de la peau et augmente le risque d’infection bactérienne. Lorsque la peau est ainsi maltraitée, la régénération ne se fait pas sans encombre et la cicatrice devient visible. Connu pour ses vertus réparatrices, le Gel d’aloe vera est l’allié parfait des peaux présentant des cicatrices d’acné. Réputé pour atténuer les taches brunes, il réduira visiblement les cicatrices brunies par le temps. En synergie avec des huiles végétales et huiles essentielles, le Gel d’aloe vera sera parfait pour prévenir et estomper les cicatrices du visage.
Retrouvez notre fiche santé “Lutter contre l’acné avec les huiles essentielles”.
Comment prendre soin des cicatrices dues à la varicelle ?
Tout comme pour l’acné, la varicelle entraîne des boutons disgracieux qui démangent. A force de les gratter, on risque de les accrocher et de créer une infection. Pour éviter que les cicatrices ne s’incrustent et aient du mal à disparaître, privilégiez un bain d’une vingtaine de minutes avec 2 cuillères à soupe de Sel d’Epsom. Ce bain aura pour effet d’assécher les boutons et cicatrices en formation et d’accélérer la guérison. En sortant de la baignoire, tapotez la peau avec une serviette pour soulager la peau et limiter les démangeaisons.
Retrouvez notre fiche santé “Venir à bout de la varicelle avec les huiles essentielles”.
Comment prévenir la formation des vergetures ?
Cicatrices courantes de la féminité, les vergetures sont dues à une déchirure du derme profond. Lorsque l’on grandit trop vite, que l’on prend ou perd du poids rapidement, la peau doit s’adapter rapidement. Or, les cellules ont un cycle bien précis et ne peuvent se renouveler plus vite que nature ! Voilà pourquoi les vergetures apparaissent ! Optez pour des huiles végétales telles que celles de Rose musquée, de Bourrache ou encore de Germes de blé riches, nourrissantes et émollientes pour redonner de la souplesse à la peau et lui permettre de se détendre sans laisser apparaître ces zébrures.
Retrouvez notre fiche santé “Atténuer les vergetures avec les huiles essentielles”.
Comment éviter la formation de cicatrices hypertrophiques ?
Faisant souvent suite à une forte brûlure ou une intervention chirurgicale, la cicatrice hypertrophique est boursouflée, volumineuse, rouge et plutôt dure. En complément des traitements qui vous seront proposés après une opération, utilisez sur un support huileux l’huile essentielle d’Hélichryse italienne aux vertus desclérosantes pour éviter une multiplication anormale des cellules cutanées et l’apparition de cicatrices hypertrophiques.
Comment venir à bout des cicatrices chéloïdes ?
Les cicatrices chéloïdes semblent plutôt génétiquement déterminées ou sont des sur-cicatrisations provoquées par un excès de collagène dans le derme. Les peaux pigmentées semblent plus sujettes à ce type de cicatrice. Les huiles essentielles à cétones adaptées à ce problème comme l’huile essentielle de Romarin à verbénone, d’Hélichryse italienne ou de Romarin à camphre permettent une exfoliation douce de la peau. Pour une efficacité optimale, associez-les, grâce à une huile végétale, à du Gel d’Aloe vera, aux vertus régénérantes.
Comment éviter les cicatrices ?
Après une chute, une coupure ou encore un cognement, la peau saigne et laisse apparaître une plaie. Il est primordial d’en prendre soin au plus vite pour éviter les cicatrices disgracieuses. Veillez avant tout à nettoyer la plaie à l’eau et au savon, à supprimer les débris (cailloux, poussières…) avant de procéder à la désinfection de la zone. Optez pour une solution réalisée à partir d’huiles essentielles de Ciste ladanifère pour stopper le saignement, de Lavande vraie pour aseptiser la plaie et de Myrrhe pour stimuler la cicatrisation. Évitez ensuite de gratter la croûte lorsque celle-ci sera formée.
Comment masser une cicatrice ?
Suite à une chirurgie ou une déchirure, il est indispensable de procéder à un massage de sa cicatrice. Durant la formation des cicatrices, la peau peut se coller aux muscles et aux tissus sous la peau. Le geste de massage permettra de décoller la peau pour éviter ce problème. Commencez par masser la cicatrice après sa guérison (plaie refermée, sans croûte ni liquide s’écoulant) pendant 5 à 10 minutes par jour. Pour une peau plus souple, moins douloureuse et inconfortable et une cicatrice moins gonflée, moins rouge et moins sensible, appuyez sur la cicatrice du bout des doigts et faites des cercles (sans frotter). Continuez par des mouvements de haut en bas puis de gauche à droite et inversement. Placez ensuite vos doigts de chaque côté de la cicatrice et soulevez délicatement pour tenter de décoller la peau des tissus et des muscles. Cessez tout massage en cas découlement d’un liquide. Terminez par l’application d’huiles végétales et essentielles assouplissantes et restructurantes pour amplifier les bénéfices du massage.

Huile Essentielle

Géranium rosat de bourbon

Huile Essentielle

Lavande

Voici quelques conseils et recettes de nos espères en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie, des formulations reconnues de synergies d’huiles essentielles pour vous aider à lutter contre ces infections cutanées.

ATTÉNUER LES CICATRICES
  • Huile essentielle de Géranium rosat de bourbon : 2 gouttes
  • Huile essentielle de Lavande : 2 gouttes
  • Huile végétale de Macadamia : 8 gouttes

Utilisation : 3 applications locales du mélange par jour pendant une semaine

 AVERTISSEMENT

Les huiles essentielles sont une sources extraordinaire de bienfaits thérapeutiques et cosmétiques. Elle constituent un véritables trésor que la nature mis à la portée de tous, leur applications étant, de plus,très variés. Cependant, elles sont loin d’être inoffensives, les produits actifs qu’elles contiennent étants très puissants. Utilisée à bon escient, les huiles essentiels, apportent de nombreux bienfaits, pour le corps comme pour l’esprit. Mal utilisées, elles ne qu’avoir des effects négatifs sur la santé. C’est pourquoi la plus grande prudence est de mise. Les propriétés, indications et modes d’utilisation sont des informations données par nos expert issus de leur ouvrages ou de leurs sites Internet de référence en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie. Des informations qu’on retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un spécialiste.

    Favre Wilson Création utilise des cookies afin de vous offrir les meilleurs services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.